Mission & Historique

Mission

Fondée le 15 mars 1984, la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG) est un organisme à but non lucratif de regroupement et de représentation de sociétés de généalogie locales et régionales. Elle vise la promotion et l'épanouissement de la généalogie au Québec et son rayonnement à l'étranger.

À cette fin, la Fédération poursuit les buts suivants, tout en respectant l'autonomie des organismes membres:

  • Regrouper et représenter les organismes de généalogie du Québec;
  • Favoriser les communications et la coordination entre les organismes qui poursuivent des buts similaires ou connexes au Québec ou à l’étranger;
  • Favoriser l’épanouissement des organismes de généalogie au Québec;
  • Organiser et tenir des conférences, réunions, études, expositions et manifestations pour la promotion et le développement de la généalogie;
  • Imprimer et éditer toute publication favorisant la vulgarisation de la généalogie;
  • Attester la compétence en généalogie;
  • Développer et prendre toute initiative pour favoriser la réalisation de ces buts.

La FQSG est un organisme subventionné par le ministère de la Culture et des Communications du Québec et hébergé gracieusement par Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

 

Historique

Le 20 février 1984 se réunirent sept généalogistes provenant de différentes régions du Québec. Ils signèrent une demande d’incorporation afin de transformer le Conseil de généalogie de la Fédération des sociétés d’histoire du Québec en un organisme distinct entièrement consacré au développement et à la promotion de la recherche généalogique. Leur demande fut acceptée le 15 mars 1984, date officielle de la fondation de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG). L’assemblée générale de fondation eut ensuite lieu à Saint-Hyacinthe le 25 mai 1985, au cours de laquelle on adopta les règlements généraux de la corporation et élut les premiers administrateurs.

Au cours de ses dix premières années, la FQSG se consolida en produisant ses premiers outils de travail, tels que sa revue périodique l’Info-Généalogie, ses publications du Répertoire des publications des sociétés de généalogie du Québec et du Bottin québécois des chercheurs en généalogie, et l’ouverture du Bureau québécois d’attestation de compétence en généalogie (BQACG). Ce fut une époque où tout reposait sur l’énergie des bénévoles qui devaient en plus de leur travail à la FQSG assumer personnellement tous leurs frais de déplacement, de séjour et de représentation.

Dans la seconde décennie de son existence, la FQSG s’efforça de défendre les droits des sociétés auprès des divers paliers gouvernementaux et paragouvernementaux. Elle ouvrit de nouveaux horizons à l’extérieur des frontières du Québec et développa des services toujours mieux adaptés aux besoins de ses sociétés, processus favorisés par l’avènement d’Internet. En conséquence, la FQSG accrut grandement le nombre de ses membres au cours de cette période.

Les années suivantes furent pour la FQSG une continuation de la seconde décennie, mais avec une affirmation beaucoup plus nette et engagée de son rôle au sein de la recherche généalogique au Québec. Le point culminant de cette période fut l’accueil à Québec du XXVIIIe Congrès international des sciences généalogique et héraldique en juin 2008.

La FQSG regroupe plus de soixante-seize sociétés de généalogie qui rassemblent près de 20 000 membres. Devant la transformation de la recherche généalogique enclenchée, entre autres, par l’avènement de l’informatique et l’accessibilité des documents sur Internet, la FQSG doit innover pour promouvoir et renouveler la pratique de la généalogie au sein de ses sociétés.